IDO PARK

Originaire de Corée du Sud et diplomé de Ecole nationale supérieure d’art de

Dijon ainsi que de la Haute école des arts du Rhin à Strasbourg, Park Ido aime interroger notre regard à travers ses oeuvres.

Il intervient sur des objets destinés à l’origine à être produits en série qu’il customise en bois précieux pour créer une oeuvre unique, mais explore également, comme dans cette série « Human patterns », les illusions d’optique et l’ambiguïté fond/forme du vase de Rubin.

Il joue sur la dualité de chaque image qui offre 2 interprétations possibles. Un vase au 1er plan et au fond, 2 visages qui se font face. Le spectateur assiste à cette métamorphose et hésite à interpréter ce qu’il voit : le fameux vase qui apparait dans différents matériaux ou décors en bois, pierres dures, végétaux stylisé, paysages inconnus… Ou le vide autour qui incarne soudain la personnalité et les traits du modèle.

Top
X

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Internet, sans quoi sa fonctionnalité serait limitée. Veuillez cliquer sur la croix pour confirmer que vous acceptez notre utilisation des cookies sur ce site Internet. Ou bien cliquez ici pour savoir comment modifier les paramétrages de vos cookies.